Thérapie de couple

Une thérapie de couple: ça change quoi dans la vie à deux?

Une femme demande à son conjoint: “Je ne veux plus que tu passes autant de temps à ton travail”.
Le conjoint une semaine après s’inscrit à un cours de golf?

Au grand regret de sa conjointe qui demande une consultation en thérapie de couple.

La thérapie de couple tout comme la thérapie individuelle est une démarche pour quitter une souffrance liée à la vie à deux. Généralement c’est plutôt la femme qui en fait la demande d’une thérapie de couple. Son conjoint dans la plupart du temps reste plutôt réservé sur la démarche. Tout comme une personne en difficulté, un couple en détresse psychologique, peut demander de l’aide avec un espoir légitime d’être secourue. Tel est le sens général d’une thérapie de couple. Bien évidemment, le thérapeute de couple n’est ni un avocat ni un magistrat, et donc il ne fait généralement ni d’arbitrage, ni de jugements. Les outils de l’analyse systémique et la thérapie comportementale peuvent venir en aide au thérapeute qui choisit de les employer.

Comment ça se passe…

Quand la relation de couple va mal, on se perd dans des situations inextricables de contradictions insolubles. Chacun, à l’affût des comportements négatifs de l’autre, jusqu’à devenir aveugle à ce qui reste positif dans le couple.

 Le thérapeute accompagne le couple à se poser les “bonnes” questions sur les difficultés du couple, à restaurer le dialogue à s’écouter et à communiquer autrement. Les séances ont pour but de rétablir le dialogue en utilisant par exemple les principes de la communication non violente au sein du couple. Il s’agit dans un premier temps d’apaiser les tensions et la charge émotionnelle. Comprendre se qui se jouent dans ces débordements émotionnels et de ses jugements sur l’autre. Bien souvent ce n’est plus l’autre avec lequel on vit mais avec  “l’image” que l’on se fait de l’autre. Il est possible de faire autrement, de sortir du silence qui éloigne l’un de l’autre, de faire un pas de coté de ses  schémas répétitifs et remettre de la  fluidité dans relation de couple.

Le temps est passé par là…

Au delà des moments de partage et de complicité, la relation de couple est faite également de doute et de questionnement. Ce qui était vital et favorable à la formation du couple, cet instant “magique” ne l’est plus toujours trois, cinq ou dix ans après. Les attentes et les besoins des deux partenaires ne sont plus les mêmes. Le thérapeute aide à clarifier les attentes de chacun et à formuler les besoins, sur ce qu’ils voudraient voir changer dans leur couple et les difficultés qui ont émergées au cours de la vie commune.

 Avec le temps, ces questions alimentent le ressentiment, les tensions et les conflits.

Mon couple est-il normal?
Comment je suis reconnu (e) dans mon couple, mes besoins sont-ils satisfaits ?Suis-je heureux dans mon couple?
La communication dans le couple est-elle fluide et satisfaisante?

La thérapie de couple permet de faire le point sur ce qui ne va pas et ce qui va. Il est possible pour le couple d’éviter les conflits, crises ou une séparation en se posant à temps les bonnes questions.

Quand faut-il consulter ?

Pendant trop longtemps le couple adoptait une attitude silencieuse au sujet de ses souffrances et de ses émotions se disant “c’est un mauvais moment à passer”,  bien enfoui au fond de soi. Une thérapie de couple n’est pas toujours facile à décider entre partenaires. Elle est conseillée quand l’un des deux se vit comme étant la victime de l’autre ou lorsque les besoins d’un partenaire ne sont pas satisfaits. Lorsque la communication du couple n’est plus possible sans ressentiment, agressivité, état de stress chronique et violence verbale ou physique.

La thérapie de couple cherche à restaurer le dialogue rompu, se parler et s’écouter. Les sentiments peuvent librement s’exprimés sans jugement, dans la bienveillance et le respect de l’autre.

Facebook Google+ Mail
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *